Home Trainer Vélo

Qu’est ce qu’un home trainer ?

Un home trainer est un équipement qui vous permet de faire du vélo en position statique, c’est ce qu’on appelle parfois un « entraîneur ». Tout comme les tapis roulants vous permettent de courir sur place, les home trainer de vélo vous permettent de faire du vélo sur place un peu comme un vélo d’appartement. Mais au contraire d’un tapis roulant, il n’est pas une machine de sport à part entière. Il s’agit au contraire d’un dispositif qui s’attache à votre vélo habituel pour que vous puissiez rouler à l’arrêt.

Home Trainer Elite

Les differents types

Les entraîneurs de vélo sont disponibles dans une variété de versions en fonction du type de résistance fournie. Les quatre types les plus courants utilisent la résistance au vent, la résistance aux fluides, la résistance magnétique ou la résistance centrifuge.

  • Fluide – Ceux-ci combinent le disque d’inertie magnétique avec les chambres à fluide qui produisent la résistance. Le meilleur atout, c’est qu’il est presque silencieux et la résistance peut être progressivement ajoutée, mais la frottement peut entraîner une surchauffe et la possibilité de fuites.
  • Magnétique – simplement un disque d’inertie magnétique qui crée une résistance pour le pneu arrière. Le principal avantage est que c’est presque silencieux, mais l’inconvénient est qu’ils sont sujets à la rupture et qu’ils ont une limite de résistance qu’ils peuvent fournir.
  • Vent – il utilise un ventilateur alimenté par les jambes du cycliste qui, à son tour, fournit une résistance accrue au fur et à mesure qu’il pédale. Les avantages sont qu’il est plus réaliste de faire du vélo en plein air mais les inconvénients sont qu’il peut être très bruyant et qu’il y a une résistance limitée disponible.
  • Centrifuge – les plaques de pression assurent la résistance au pneu arrière. Le principal avantage est qu’il est presque aussi silencieux et que la résistance peut être ajustée. Cependant, elles sont également sujettes à la rupture en cas d’utilisation extrême.

Pourquoi faire du home trainer ?

Entraînement efficace dans un cadre restreint : L’entraînement fractionné devient très efficace sans la variation naturelle du sol à l’extérieur. Il n’y a pas de descente en roue libre sur un home trainer, d’où la raison pour laquelle beaucoup aiment à dire que 60 minutes d’entraînement valent plus que 60 minutes à l’extérieur. Vous disposez d’un environnement contrôlé, pour établir des intervalles spécifiques, sans aucun effet de ralentissement.

Course et position : Sans avoir à maîtriser votre vélo dans la circulation, le trafic, le sol et les autres cyclistes, il fournit l’environnement optimal pour travailler sur votre course et maintenir une bonne posture. Inclure un miroir dans votre dispositif, peut vous aider à prendre l’habitude de bien vous positionner, de la première minute jusqu’à la fin de la séance.

Cela peut être un défi de rouler sur un terrain approprié à l’extérieur, mais le home-trainer offre des intervalles immédiats et contrôlables dans lesquels vous pouvez imiter des efforts soutenus pour vous entraîner, sans les limites de votre route.

Quel home trainer choisir ?

Voici les principales questions à vous poser avant votre achat :

Fonctionnalité : Est-il facile de monter et de descendre son vélo ?
Confort et robustesse : Certains entraîneurs sont un peu plus souples que d’autres. Et bien sûr, le coup de pédale d’un cycliste peut contribuer grandement à réduire la sensation d’inconfort et l’instabilité.
Bruit : Certains models sont plus bruyant que d’autres, mais est-ce que cela vous dérange ?
Portabilité : Est-il assez petit pour être rangé dans un endroit qui ne rendra pas votre conjoint fou ?
Prix : Combien êtes-vous prêt à investir ?

Vous pouvez consulter notre présentation d’un modèle de chez Elite ou bien de Tacx .

Comment installer son home trainer ?

Voici quelques étapes de base pour l’installation, prenez votre temps la première fois et n’hésitez pas à consulter la notice.

Etape 1 : Dépliez et verrouillez les supports. Assurez-vous qu’ils sont stables et de niveau avant d’installer votre vélo.

Étape 2 : Installez la tige à travers la roue arrière pour assurer un ajustement stable.

Étape 3 : Placez votre vélo dedans, en vous assurant que le levier de la tige du côté opposé à l’entraînement correspond aux fentes appropriées dans le collier de serrage de l’axe.

Étape 4 : Orientez votre pneu le plus près possible du centre du rouleau de résistance et tournez les boutons de réglage pour bloquer votre essieu arrière en place.

Étape 5 : Serrez le bouton de réglage de l’unité de résistance de façon à ce que le rouleau soit en contact avec le pneu arrière.

Voici une vidéo youtube qui donne un exemple d’installation